Effets secondaires

Quels effets secondaires peuvent apparaître ?

NeuraSan® peut avoir des effets secondaires. L'un d'entre eux est la sècheresse buccale. Dans certains cas rares, des réactions allergiques locales au bord extérieur de l'oreille peuvent apparaître sous la forme d'inflammation cutanée avec rougeurs, démangeaisons ou formations de vésicules. L'injection intracutanée peut provoquer des enflures, des rougeurs cutanées et des hématomes.

Notes importantes :
  1. En cas de médication homéopathique, les symptômes présents peuvent être exacerbés (aggravation primaire). Dans ce cas-là, le patient doit consulter sans tarder son thérapeute.
  2. Dans l'homéopathie il est connu que l'effet d'un médicament homéopathique peut être influencé par des facteurs nocifs dans le mode de vie et par des excitants tels que la caféine, l'alcool ou des huiles essentielles. Si cela est le cas du patient, il devra informer le thérapeute de ces facteurs nocifs et réfléchir avec lui sur les chances de réussite.
Contre-indications

D'une manière générale, la thérapie NeuraSan® n'est pas effectuée chez les patients sous chimio ou radiothérapie, car il manque une expérience solide sur l'interaction des substances.

De même en cas d'antibiose avec la pénicilline (c.-à-d. si on prend de la pénicilline au moment du traitement par ex. en raison d'une infection). Par manque de recul expérimental la thérapie NeuraSan® ne doit pas être pratiquée pendant la grossesse ni l'allaitement.